Prenessaye 22210 California

European Geosciences UnionGeneral Assembly 2018Vienna | Austria | 8–13 April 2018

Find the EGU on

Tag your tweets with #EGU18

Orals OS1.10/AS1.26

OS1.10/AS1.26

Tropical & Subtropical Ocean Circulation, Equatorial to Mid-Latitude Air-Sea Interactions (co-organized)
Convener: Alban Lazar 
Co-Conveners: Marcus Dengler , Noel Keenlyside , Peter Brandt 
Session details
Orals
 / Fri, 13 Apr, 13:30–17:00 / Room 1.85
Posters
 / Attendance Fri, 13 Apr, 08:30–10:00 / Hall X4
Add this session to your personal programme

Friday, 13 Apr 2018
Room 1.85
Chairperson: Noel Keenlyside and Peter Brandt
13:30–13:45
EGU2018-5556
A metric for surface heat flux effect on horizontal SST gradients: Application to mid-latitude SST fronts
Tomoki Tozuka, Shun Ohishi, and Meghan Cronin
13:45–14:00 EGU2018-11207
Scale dependence of observed wind stress response to ocean mesoscale surface temperatures(withdrawn)
Niklas Schneider
14:00–14:15
EGU2018-16733
The sensitivity of the large-scale circulation to uncertainties in the representation of air-sea interactions
Mark Rodwell, Jean Bidlot, Irina Sandu, and Isla Simpson
14:15–14:30
EGU2018-12101
The Effect of SST Gradients on Atmospheric Frontogenesis
Michael Reeder, Thomas Spengler, and Clemens Spensberger
14:30–14:45
EGU2018-12889
Storm development over the Gulf Stream - role of the SST-front in modifying heat flux and low-level baroclinicity
Hylke de Vries, Sebastian Scher, Reindert Haarsma, and Sybren Drijfhout
14:45–15:00
EGU2018-19614
Do SST gradients drive the monthly climatological surface wind convergence over the tropical Atlantic?
Moussa Diakhate, alban lazar, gaelle de Coëtlogon, and Amadou T. Gaye
Chairperson: Marcus Dengler and Alban Lazar
15:30–15:45
EGU2018-12983
Extratropical influences on equatorial Atlantic variability
Ingo Richter and Takeshi Doi
15:45–16:00
EGU2018-454
Relationship between the Coastal Low-Level Jet and El Niño-like phenomenon in the Benguela region
Ana Caldeirinha, Pedro M.M. Soares, and Daniela C.A. Lima
16:00–16:15
EGU2018-15378
On the Wind-Mixed layer-SST modes in the tropical Atlantic
Takahito Kataoka, Masahide Kimoto, Masahiro Watanabe, and Hiroaki Tatebe
16:15–16:30
EGU2018-18494
An oceanic mechanism for the generation of interannual climate variability in the tropical Atlantic
Martin Claus, Richard J. Greatbatch, Peter Brandt, Franz P. Tuchen, and Jan-Dirk Matthießen
16:30–16:45
EGU2018-18670
The Role of Oceanic Processes in the Initiation of Indian Summer Monsoon Intraseasonal Oscillations over the Indian Ocean
B. Jason West, Weiqing Han, and Yuanlong Li
16:45–17:00
EGU2018-3769
Surface salinity and its impact in the Eastern Indian Ocean and Maritime Continent
Kelvin Richards and Oleg Melnichenko

La Prénessaye[la pʁenəsɛ] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor en régionBretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Prénessaye se situe dans les Côtes-d'Armor, entre Plémet et Loudéac . Elle est desservie par la RN 164 .

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes capella de Perenessata en 1263, Parrochia de la Prenessois en 1312, ecclesia de Penesseia vers 1330, La Pennesaie en 1426, Prenessaye en 1441, La Pernesaye en 1473, La Preneessaye en 1489, La Prenessaye en 1480, 1514, 1536 et en 1569[1].

La Prénessaye vient de Perennes ou Perenesius, abbé de Redon de 1045 à 1061[1].

La Prénessaye (Perenessata) a seulement été une chapelle en 1263.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Pennessaie, diocèse de Saint-Brieuc, a le titre de paroisse dès 1427 mais avait une église depuis 1330. La Prénessaie devint paroisse entre 1263 et 1427, probablement dès le XIVe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

PériodeIdentitéÉtiquetteQualité
19952001Victor Flageul  
20012008Arlette Haguest  
2008en coursDaniel ThomasDVDRetraité
Conseiller général du canton de la Chèze (2011-2015)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 885 habitants[Note 1], en augmentation de 4,36 % par rapport à 2010 (Côtes-d'Armor : +1,14 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

179318001806182118311836184118461851
1 7101 5671 5241 5841 7711 6991 6471 7651 695
185618611866187218761881188618911896
1 6161 6401 7661 5681 6751 6551 6071 6401 511
190119061911192119261931193619461954
1 5241 4541 3441 2681 2011 1931 2371 082993
196219681975198219901999200420092014
942845737791854858829842877
2015--------
885--------

De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)

Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La chapelle Notre-Dame de toute aide à Querrien, seul lieu d'apparition mariale reconnu par l'Église en Bretagne (1652-1656 côté du chœur ; 1719-1790 côté du clocher et sacristie). Elle est le but d'un pèlerinage qui a lieu le 2e dimanche de septembre et le 15 août.
  • L'église Saint-Jean-Baptiste, construite en 1848-1853 par l'architecte Alphonse Guépin, possède à l'ouest une porte du XVe siècle.
  • L'enceinte dite des douves à Saint-Sauveur-le-haut dont il ne reste plus aujourd'hui qu'un pan de mur et quelques pierres éparses.
  • Le château de la Tronchaie dont il ne subsiste que le porche modifié.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b« Étymologie et Histoire de La Prénessaye », sur infobretagne.com
  2. ↑L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. ↑Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. ↑Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. ↑Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. ↑Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *